• La République tchécoslovaque de 1945 à 1948

     

    Par le programme du gouvernement publié à Košice, en Slovaquie orientale, le 5 avril 1945, Beneš abandonne le tchécoslovaquisme. Le Conseil national slovaque aura le pouvoir législatif pour la Slovaquie ; l’exécutif sera exercé par les commissaires slovaques. À l’origine, le parti communiste souhaite utiliser à son profit l’autonomie slovaque, mais les élections de 1946 sont pour lui une déception ; il n’obtient que 30 p. 100 des voix, alors que le parti démocrate (Jan Ursiny, Josef Lettrich) rassemble 62 p. 100 des suffrages. Dès lors, le parti communiste se montre méfiant envers l’autonomie slovaque.

    En novembre 1947, il profite des désaccords entre l’aile catholique et l’aile luthérienne du parti démocrate pour réaliser un coup d’État. Par des manifestations ouvrières et paysannes, il impose le remaniement du Conseil des commissaires slovaques. Le parti démocrate perd la majorité par l’entrée de spécialistes et de membres de petits partis. Mais les communistes ne contrôlent pas avant février 1948 la situation en Slovaquie.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :